« Mon espérance de pasteur est de voir mes brebis vivre sur leur terre ! »

Monseigneur Abba est l’archevêque syriaque catholique de Bagdad.

Vous êtes venu en France notamment pour le semi-marathon de Paris, quel est votre état d’esprit lorsque vous voyez 3 000 jeunes Français courir pour vous ?
C’est incroyable et vraiment très émouvant, parce que nous nous sentons un peu abandonnés parfois.

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.