Algérie : encore un pasteur protestant condamné

Ce n’est pas la première fois que nous traitons ici de cas de persécutions contre les chrétiens protestants d’Algérie (voir, pour ce seul début d’année, Chistianophobie hebdo n° 150 et 153). Ce dernier en date est, comme le souligne un chrétien algérien, particulièrement « ridicule », mais on sait, au moins depuis La Fontaine, que « qui veut noyer son chien, l’accuse de la rage »…

Au cours du dernier accès de persécution en Algérie, un juge a condamné, mardi 8 mars, un pasteur à une amende et à une peine de prison avec sursis en application de la loi qui interdit de provoquer des doutes chez un musulman quant à sa religion, viennent de nous indiquer des sources.
À Frenda, dans la province [wilaya] de Tiaret, le pasteur Nordine B. a été condamné à payer une amende de 100 000 dinars [712 €] et à une peine de prison avec sursis de trois mois, nous a confirmé ce pasteur dans un courriel. Le procureur avait demandé une peine de prison de six mois et une amende de 50 000 dinars [356 €], a confirmé à Morning Star News un autre pasteur algérien dans un courriel. Son nom n’est pas révélé pour des raisons de sécurité.

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.

Morning Star News, 12 mars – traduction CH.