Algérie : importer un chapelet peut coûter cher…

Un tribunal algérien a annulé hier [3 mai] une peine de prison de six mois mais confirmé une peine d’amende contre un converti de l’islam pour avoir importé de la littérature chrétienne et des chapelets dans le pays. […]

Idir Hamdad avait été condamné à une amende de [145 €]

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.

Laisser un commentaire