Attentat d’Edmonton : la réaction de Wilson Chowdhry

Éclipsé dans nos médias par les abominations islamistes de la gare Saint-Charles de Marseille, un autre attentat djihadiste a été commis, presque à la même heure, ce même dimanche 1er octobre à Edmonton, capitale de l’Alberta, au Canada. L’intention de l’islamiste était aussi de tuer. Par une singularité stupéfiante, Wilson Chowdhry, président de la British Pakistani Christian Association (BPCA), était à Edmonton au moment des faits et, après la tenue d’une table ronde, il regagnait en taxi son hôtel situé à une minute à pied du lieu de l’attentat… Voici son communiqué sur les faits et son analyse.

Londres a été frappé par quatre attaques terroristes en 2017 ; le Royaume-Uni en a connu cinq cette même année. Ici, à Edmonton, une ville extrêmement paisible, l’attaque m’a pris par surprise et m’a profondément ébranlé.

Cette attaque était simplement trop proche de là où j’habite et les mots me manquent. Il n’y a aucun endroit où l’on puisse être à l’abri des extrémistes musulmans qui utilisent des moyens comme ces attaques avec des véhicules, opportunistes et moins élaborées.

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.


BPCA, 1er octobre – CH pour la traduction.

Laisser un commentaire