Attentats de Lahore : un communiqué de LEAD

Dimanche 15mars, en fin d’après-midi, la Legal Evangelical Association Development (LEAD) de l’avocat Sardar Mushtaq Gill, a diffusé ce communiqué sur les attentats à la bombe survenus le matin contre deux églises de Lahore, dans la province du Pendjab au Pakistan.

 

Les organisations de défense des droits humains doivent braver les attentats terroristes à la bombe contre les églises chrétiennes.

LEAD, organisation bénévole de défense des droits humains, exprime sa sympathie aux familles qui ont perdu des proches et appelle toutes les organisations de défense des droits humains à exprimer publiquement et au plan international leur indignation sur les attentats terro­ristes contre les églises chrétiennes au Pakistan, qui ont fait 15 morts et près de 80 blessés selon les dernières informations.

Les attaques à la bombe contre des églises chrétiennes lors des services dominicaux, se sont déroulées dans le quartier Youhanabad de Lahore et ont touché une église catholique et une église protestante. […] Le gouvernement du Pendjab n’a pas procuré une protection adéquate aux églises de cet État. […]

LEAD a dénoncé ces attaques terroristes. Sardar Mushtaq Gill, défenseur des droits humains, a déclaré que « la violence est en hausse contre les chrétiens dans la province du Pendjab où l’on observe que des enfants, des femmes et des hommes chrétiens sont brûlés vifs sous couvert de la loi sur le blasphème, alors que les maisons des chrétiens sont incendiées à un rythme quasiment hebdomadaire tandis que les coupables se promènent librement dans les rues ».

Gill a condamné ces explosions et les a qualifiées d’attaques contre le Pakistan. Il a précisé que toutes les écoles [chrétiennes] seront, par crainte d’attaques, fermées lundi [16 mars].

LEAD appelé les organisations de défense des droits humains et les gouvernements à rejeter et à condamner l’organisation terroriste des Talibans.

Source: courriel du 15mars – © CH pour la traduction.