Attentats de Paris : les condoléances d’IDC

L’ONG In Defense of Christians (IDC), dont le siège est à Washington D.C., a été créée en 2012 pour assurer la protection et le maintien du christianisme et des communautés chrétiennes au Moyen-Orient. Son président, Toufic Baaklini, a diffusé, au lendemain des attentats islamistes du 13 novembre, le communiqué qui suit.

In Defense of Christians (IDC) partage l’horreur et l’indination de la communauté internationale à la suite des crimes de terreur barbare qui se sont déroulés à Paris [vendredi soir 13 mai].

Le pire acte de violence jamais commis en France depuis la Seconde Guerre mondiale.

Le Président François Hollande a qualifié ce crime de l’EIIL [État Islamique en Irak et au Levant] « d’acte de guerre ».

Nous joignons notre voix à celles des dirigeants mondiaux et des personnes de bonne volonté, en condamnant cette violence, la dernière en date d’une longue série de bains de sang et d’actes de terreur infligés par l’EIIL à des communautés et des civils innocents.

IDC en appelle au gouvernement Obama pour qu’il utilise tous les moyens à sa disposition et coopère avec la communauté internationale, afin de mettre un terme à l’occupation de parties des territoires de l’Irak et de la Syrie par l’EIIL, et de créer les conditions politiques pour que les personnes déplacées de ces pays puissent retourner chez elles.

IDC condamne, en outre, toutes les nations, les organisations et les personnes qui apportent un soutien matériel et financier à l’EIIL en Syrie, en Irak et partout ailleurs, et en appelle à la communauté internationale pour qu’elle les identifie et les poursuive.

Nous présentons nos plus sincères condoléances aux familles des quelque 128 personnes qui ont perdu la vie dans ces attaques. Puisse la réponse rapide et décisive de la communauté internationale exprimer la nature incalculable de ces pertes.

Communiqué IDC, 14 novembre – CH pour la traduction.