Bangladesh : une catholique brûlée à l’essence par des “inconnus”

Le 9 juillet dernier, alors qu’elle dormait chez elle, une infirmière catholique du nom de Maya Karmokar, âgée de 45 ans et habitant le village de Kajura, district de Jessor dans le sud-ouest du Bangladesh, a été aspergée d’essence par des inconnus qui l’ont transformée en torche vivante. Les hurlements de douleur de l’infortunée ont alerté des parents qui ont éteint les flammes et l’ont menée à l’hôpital. Brûlée sur tout le corps, il n’a pas été possible de la garder à l’hôpital plus d’une journée car elle ne pouvait pas payer les soins médicaux. Elle est donc rentrée chez elle et c’est un médecin local qui prendra soin d’elle. L’attaque a été si brutale qu’elle n’a pu identifier ses agresseurs. « Je n’ai pas d’ennemis et je ne sais pas pourquoi on a voulu me tuer » a-t-elle confié. La communauté catholique du district compte environ 4 000 fidèles, la plupart sont des pauvres ou des nécessiteux.

Source : AsiaNews – CH pour la traduction.