« Beaucoup de musulmans considèrent les chrétiens comme inférieurs ! »

Monseigneur Coutts est archevêque de Karachi (Pakistan) et président de la Conférence des évêques du Pakistan.

Pouvez-vous nous donner un aperçu de la situation des chrétiens au Pakistan ?

Nous faisons face à une menace de plus en plus inquiétante de la part de ces groupes islamistes comme l’État islamique ou les Talibans. Pour nous, c’est une menace de plus. Notre gouvernement n’a pas pris la mesure du danger. En juin 2014, il avait lancé une grande offensive dans le nord-est du pays pour tenter de détruire ces groupes, mais la menace reste bien réelle. Deux terroristes se sont fait exploser devant deux églises en mars dernier, l’une protestante, l’autre catholique. Les attaques étaient bien organisées et ont considérablement endeuillé nos communautés. Cette forme fanatique de l’islam est nouvelle pour nous. Mais il faut préciser que le gouvernement lutte contre cet extrémisme, avec le renfort de l’armée.

Vous vivez dans un pays majoritairement musulman. Quelle place pour les chrétiens ?

Beaucoup de nos compatriotes musulmans considèrent que tous ceux qui ne sont pas musulmans sont inférieurs à eux. C’est l’un de mes grands combats : à l’origine du Pakistan, il n’était nullement question de dhimmitude et tous les Pakistanais étaient égaux !

Souffrez-vous également d’une assimilation à un Occident jugé « chrétien » ?

C’est un autre aspect des problèmes contre lesquels nous luttons. Il reste cette idée, largement répandue, que le christianisme est une construction occidentale importée au Pakistan ! Si bien que, lorsque les États-Unis attaquent l’Irak ou l’Afghanistan, beaucoup sont persuadés que ce sont des chrétiens qui attaquent des musulmans… Ce qui est très problématique pour nous qui sommes, dès lors, considérés comme collaborateurs de ces guerres dont nous souffrons comme les autres. Il y a même des imams qui expliquent à leurs fidèles que les croisades ne sont pas terminées…

En parlant du Pakistan, nous pensons inévitablement à la loi anti-blasphème contre laquelle vous vous battez sans relâche…

Durant la dictature militaire qui a régi le Pakistan pendant 11 ans, certaines lois islamiques ont été instaurées, parmi lesquelles la loi anti-blasphème qui est une catastrophe pour le pays. Cette loi nous fait énormément de tort, non pas parce que nous salissons le Coran nous ne le ferions jamais, mais parce qu’elle est facilement utilisée à mauvais escient. Il suffit qu’un chrétien soit accusé de blasphème pour que les musulmans s’énervent et fasse justice eux-mêmes. D’ailleurs, de nombreux musulmans sont eux-mêmes emprisonnés en raison de cette loi. Je vous donne un exemple : il y a quelques années, un professeur expliquait à ses élèves le principe des tremblements de terre. L’un des élèves l’a accusé de blasphème parce que seul Allah est à l’origine de tout… Notre gouvernement se tait, malgré l’injustice des condamnations, par crainte de la frange la plus radicale de la population.