Boko Haram devient ISWAP…

Changement de nom pour la secte islamique nigériane Boko Haram, afin de mieux marquer son allégeance à l’État Islamique. Voice of the Persecuted (VOP), association de soutien aux chrétiens persécutés, dont le siège est à Trenton (Michigan), met en garde, au-delà de ce simple changement de nom, contre les risques accrus pour les chrétiens du Nigéria qu’il laisse craindre.

En mars dernier, Abubakar Shekau, le chef de Boko Ha¬ram, a fait allégeance à l’État Islamique. Le groupe Boko Ha¬ram, qui sème la terreur dans le Nord du Nigéria, vient de se donner un nouveau nom : Islamic State’s West Africa Pro¬vince (Iswap) [État Islamique de la Province de l’Afrique de l’Ouest (EIPAO)].

Tentant de s’étendre en Afrique pour créer un “califat” mondial, l’État Islamique (État Islamique en Irak et au Levant [EIIL]) promeut désormais le groupe islamique africain et vante les combattants de Boko Haram tués, comme des martyrs.

VOP a averti, ces dernières années, des liens que ce groupe avait avec l’EIIL et d’autres. Tous se réunissent pour le même résultat : l’application totale de la sharia et l’imposition de ses lois à tous les citoyens.

On ignore si l’État Islamique a approuvé ce changement de nom.
Cette allégeance à l’État Islamique pourrait augmenter les attaques contre les populations déjà déplacées exténuées dans le Nord.
Les Églises qui sont restées sur place pour prendre soin des réfugiés, n’ont plus les capacités de servir un si grand nombre de personnes. Les responsables et les pasteurs chrétiens ont mis en garde depuis un certain temps : Boko Haram cible les chrétiens et tente d’éradiquer toute présence chrétienne de la région Ils ont aussi signalé que les médias se refusent de reprendre l’intégralité de leurs rapports qui démontrent la discrimination et l’extrême persécution dont souffrent les chrétiens du Nord du Nigéria.

L’armée nigériane avec l’aide des forces de la coalition de pays voisins, a obtenu des victoires dans la reconquête de zones tombées entre les mains du groupe militant musulman. Mais, avec le soutien à ce dernier de l’État Islamique, son combat pourrait devenir plus meurtrier et mettre les chrétiens dans une situation encore plus dangereuse.

Source : Voice of the Persecuted. © CH pour la traduction.