Bruxelles : le patriarche Younan appelle à la fin des sanctions contre la Syrie

Un appel et quelques remarques du patriarche des syriaques catholiques à Bruxelles le 27 novembre dernier.

B. Ignace Joseph III Younan, patriarche des syriaques catholiques du monde entier, s’est exprimé devant un groupe de trente représentants d’ONG européennes, réunis pour s’informer de la situation des chrétiens en Syrie et en Irak après la disparition de Daesh (État Islamique).

Ayant suivi attentivement la politique de l’Union européenne envers la Syrie, il a exprimé son espoir de voir bientôt la fin des sanctions qui ont causé tant de souffrances aux citoyens syriens qui, pour l’heure, dépendent entièrement des organisations humanitaires catholiques pour tous leurs besoins.

Lors de cette rencontre, organisée conjointement par Aid to the Church in Need [Aide à l’Église en détresse] et par la Commission des épiscopats de la Communauté européenne (COMECE), [le patriarche Younan a déclaré :] « Nous avons été une communauté loyale au service au pays où nous sommes nés, des citoyens à part entière. Nous constituons le peuple autochtone, mais comme nous n’avons ni milices propres ni ambitions territoriales, tout le monde pense que nous sommes d’accord sur tout ou que nous pouvons faci-lement être envahis. Pour nous, c’est une question de survie. S’il n’existait pas d’organisations ecclésiales comme Aide à l’Église en détresse, nous serions sur le point de disparaître. »

AsiaNews, 27 novembre – CH pour la traduction.