Cardinal Toppo : « Tenez vos promesses, M. Modi… »

« Le Premier ministre indien Narendra Modi n’a pas tenu ses promesses d’agir pour protéger des chrétiens soumis à une violence croissante des extrémistes, selon l’un des cardinaux les plus respectés du pays. »
S’entretenant avec Aid to the Church in Need [Aide à l’Église en détresse], le cardinal Telesphore Toppo, archevêque de Ranchi, a insisté sur la nécessité d’une action gouvernementale pour protéger, en Inde, les chrétiens et les minorités religieuses en proie à l’augmentation des agressions des extrémistes hindous.

Sur le gouvernement, il a précisé : « Il n’a pas fait de déclaration pour protéger [les chrétiens]. Le Premier ministre ne s’est exprimé qu’une seule fois pour dire qu’il défendrait la Constitution, et il a promis qu’il protégerait les chrétiens et les autres minorités. Mais ce n’était qu’une promesse. »

La sécurité des chrétiens et des autres minorités religieuses est théoriquement garantie par la Constitution […] mais en pratique les chrétiens continuent à être la cible d’une discrimination religieuse menée par les extrémistes hindous, et le gouvernement ne leur a offert que peu de protection.

Quand on lui demande s’il estime que le Premier ministre a tenu sa promesse, le cardinal répond : « Non. Il n’en a parlé ouvertement qu’à Delhi. Puis il a déclaré qu’il défendrait la Constitution et qu’il soutiendrait le droit des minorités. »

Source : Aid to the Church in Need (Royaume-Uni), 15 juin. © CH pour la traduction.