Centenaire du génocide arménien : une initiative du législateur états-unien

Une quarantaine d’élus de la Chambre des Représentants des États-Unis ont déposé sur le bureau de la chambre basse du Congrès un projet de résolution (H.Res. 154) appelant le Président Obama à encourager des relations équitables, constructives et durables entre l’Arménie et la Turquie, fondées sur la re­connaissance par cette derniè­re des faits et conséquen­ces du génocide arménien. On ignore toujours si John Boehner, président républicain de la Chambre, a l’intention de proposer cette résolution au vote de l’assemblée.

 

Aram Hamparian, directeur exécutif du Comité national arménien d’Amérique (Armenian National Committee of America – ANCA), a fait le commentaire suivant sur le projet de résolution [de la Chambre des Représentants du Congrès des États-Unis] intitulé « Vérité et Justice sur le génocide armé­nien ».

« Nous saluons aujourd’hui la présentation de la résolution Vérité et Justice sur le génocide arménien, et soutenons fermement cette nouvelle initiative bipartisane visant à promouvoir la paix dans la région, à protéger l’Arménie et à empêcher de futures atrocités.

Cette initiative innovante et fondée sur la justice, s’appuie sur la précédente reconnaissance du génocide arménien par les États-Unis en en appelant à une nouvelle politique des États-Unis, reflétant nos valeurs américaines et, en même temps, reconnaissant que nos intérêts nationaux seront servis quand la Turquie mettra un terme à son obstruction à une solution internationa­le à la fois véridique et juste de ce crime.

La résolution Vérité et Justice sur le génocide arménien est menée par le co-président du groupe parlementaire Armé­nien [Armenian Caucus] Ro­bert Dold [représentant républicain de l’Illinois], Adam Schiff [représentant démocrate de Californie], Davide Valadao [représentant républicain de Californie] et du co-président du groupe parlementaire armé­nien Frank Pallone [représentant démocrate du New Jersey]. Plus de 40 membres du Congrès ont apporté leur soutien en qualité de co-parrains de cette mesure.  »

Source : ANCA. © CH pour la traduction en français.