Chine : un pasteur persécuté et révoqué

L’ONG étatsunienne China Aid, qui lutte pour la liberté religieuse et la défense des chrétiens en Chine, vient, dans un court communiqué, de démontrer une nouvelle fois la vassalisation des organisations chrétiennes contrôlées par l’État. En l’occurrence le Mouvement des Trois Autonomies qui est pour les protestants l’équivalent de l’Église patriotique de Chine pour les catholiques…

Le Pasteur Zhang Chongzhu a été mis en “résidence surveillée” […] en septembre dernier.
Le 5 février, il avait été placé en détention criminelle pour « vol, espionnage, acquisition ou diffusion de secrets d’État, ou intelligence avec des entités étrangères ».
Il avait été formellement arrêté le 9 mars [pour ces crimes], puis remis en liberté le 9 mai suivant.
À présent, Zhang doit faire face à un nouveau défi.

Le 29 octobre, le Conseil chrétien de Chine pour la province du Zhejiang et le Mouvement des Trois Autonomies [de cette même province], deux organisations chrétiennes dirigées par l’État, l’ont exclu du clergé et ont révoqué son certificat l’autorisant à prêcher.
Cela a provoqué un scandale chez les chrétiens locaux dont l’un a estimé que le gouvernement s’était débarrassé de Zhang pour empêcher les chrétiens d’assister [aux services] des églises à la maison.

Source : China Aid – CH pour la traduction.