Chine : encore un établissement chrétien fermé par les autorités

Voir les autorités communistes chinoises fermer un établissement d’enseignement chrétien au motif que ses élèves y subiraient un « lavage de cerveaux » est assez piquant de la part d’un régime qui, depuis 70 ans, pratique le bourrage de crâne… Mais plus c’est gros, mieux ça passe !

Des fonctionnaires de la province centrale du Henan ont fermé une institution dirigée par des chrétiens, qui se consacrait à apporter à des élèves de bons principes moraux, au motif que le contenu religieux de cet enseignement constituait un « lavage de cerveaux » de ses élèves, a récemment appris ChinaAid.


Mme Zhu, une chrétienne, a raconté à un journaliste de ChinaAid, le 14 septembre, que des policiers de la sécurité nationale sont venus chez elle, en juillet dernier, et ont confisqué les livres qui étaient utilisés pour cette académie qui offre, chez elle, des cours de théologie pour des enfants.. […]
En outre, les policiers ont emportés du matériel appartenant à cette église, y compris son ordinateur. Ils ont interdit et fermé l’académie.
Depuis cette fermeture, les fonctionnaires ont cessé de harceler l’église.
De telles interdictions d’enseigner la religion aux enfants sont courantes en Chine bien que la Constitution garantisse que les citoyens jouissent de la liberté de croire.
Malgré les menaces du gouvernement, beaucoup d’adultes chinois insistent pour emmener leurs enfants à l’église et à d’autres activités chrétiennes.
Pour y réagir, le gouvernement a renforcé son interdiction faite aux enfants de fréquenter des événements religieux comme en dispose l’édition révisée de la Réglementation sur les affaires religieuses qui devrait entrer en vigueur en février prochain.

ChinaAid, 18 septembre – © CH pour la traduction.