Chine : un évêque enlevé par les communistes

Alors que le Saint-Siège négocie un accord avec Pékin (malgré la persécution acharnée de l’Église clandestine par les communistes), voici un nouveau camouflet reçu du Parti.

Mgr Vincent Guo Xijin, évêque de Mindong (Fujian) a été enlevé par la police dans la nuit du 26 mars. Le Père Xu, vicaire du diocèse a subi le même sort.
Mgr Guo, âgé de 59 ans, est l’évêque du diocèse, reconnu par le Vatican, mais non par le gouvernement. Ces tout derniers mois, il avait été approché par Mgr Claudio Maria Celli, archevêque et diplomate du Vatican [président émérite du Conseil pontifical pour les communications sociales] qui lui avait demandé d’abandonner son siège épiscopal à Mgr Vincent Zhan Silu, évêque excommunié [par le Saint-Siège], mais reconnu par le gouvernement.
En échange de quoi Mgr Guo aurait été nommé évêque auxiliaire du diocèse. La rétrogradation de Mgr Guo, ainsi que la démission de Mgr [Pierre] Zhuang [Jianjian], évêque de Shantou [reconnu par le Saint-Siège, mais non par le gouvernement], avaient été salués comme un signe d’accord « historique » entre le gouvernement chinois et le Vatican.

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.

AsiaNews, 27 mars – traduction CH.

Laisser un commentaire