Coptic Solidarity : un projet aussi utile que nécessaire

George Gurguis, président de Coptic Solidarity dont le siège est aux États-Unis, vient de lancer un projet ambitieux mais indispensable : constituer une base de données sur l’ensemble des agressions dont les Coptes sont les victimes dans leur propre pays. Et il appelle aux dons pour financer cette entreprise.

Comme la saison des fêtes approche, nous vous exhortons à vous souvenir de ceux qu’on opprime pour la seule raison de leur foi : les chrétiens coptes d’Égypte.

Nous avons besoin de votre aide pour lancer un projet dont le but est de rechercher les informations et de construire une base de données traquant les attaques contre les Coptes, qui n’ont cessé de croître ces trois dernières années. Nous sommes de nouveau convaincus de la nécessité d’un tel outil après avoir assisté à l’horrible assassinat du Père Samaan la semaine dernière [cf. Christianophobie hebdo, n° 138], si emblématique des agressions quotidiennes contre les chrétiens égyptiens. Comme dans un nombre incalculable de cas, la police arrive tardivement, les victimes subissent les plus grands dommages et aucune enquête sérieuse n’est menée sur le crime.

Opportunément, le gouvernement égyptien accuse le terrorisme international d’être la cause principale des attaques contre les Coptes. Mais les observateurs attentifs savent qu’elles sont perpétrées par des fanatiques islamistes égyptiens contre leurs compatriotes coptes, en raison d’une culture de haine contre “l’autre” et de l’impunité : les agresseurs savent qu’ils ne seront pas traduits devant les tribunaux.

Cette base de données permettra un accès aisé aux faits pour les législateurs, les responsables gouvernementaux et hommes politiques, sur tout ce qui est relatif à la situation réelle des Coptes en Égypte.

Coptic Solidarity, 17 octobre – traduction CH.