Des organisations assyriennes interpellent le futur Président américain

Onze responsables d’organisations assyriennes d’Europe et des États-Unis ont adressé, le 11 avril, une « Lettre ouverte » aux cinq candidats, toujours en lice à cette date, à l’investiture de leurs partis respectifs pour l’élection
présidentielle de novembre prochain. Selon toute probabilité en effet l’une de ces cinq personnalités sera le prochain Président des États-Unis. Voici la traduction de ce document.

À Hillary Clinton, Ted Cruz, John Kasich, Bernie Sanders et Donald Trump.

Chaque jour, des informations en provenance du Moyen-Orient et d’autres parties du monde illustrent [le fait] que se mène une campagne de terreur contre les chrétiens.

Des Assyriens et d’autres [personnes] sont torturés, enlevés, violés et assassinés par des organisations terroristes extrémistes comme l’EIIL [État Islamique en Irak et au Levant]. Nous avons constaté cette terreur à Paris, à Bruxelles et dans d’autres villes dans le monde entier, une terreur commise au nom de l’islam par des organisations islamiques extrémistes. Pour les Assyriens, c’est 1915 qui recommence.

Pièce maîtresse d’un plus grand plan de nettoyage ethnique et religieux lancé de 1915 à 1924, l’État turc et ses tribus kurdes ont exterminé des millions d’Arméniens, de Grecs et d’Assyriens.

Cent ans ont passé depuis l’époque de la Première Guerre mondiale, une période où personne n’a entendu les cris de nos ancêtres, le peuple assyrien, plongés dans les souffrances de ce génocide connu comme le génocide arménien.

26 pays ont reconnu le génocide arménien. 12 pays, gouvernements et institutions ont reconnu le génocide assyrien. Toutefois, la Turquie continue à nier tout génocide.

Le secrétaire d’État John Kerry a déclaré que l’État Islamique était en train de commettre un génocide contre les chrétiens, les Yézidis et d’autres minorités en Irak et en Syrie.

Si vous deveniez Président des États-Unis, feriez-vous tout ce qui serait en votre pouvoir pour mettre un terme à ces atrocités, pour traîner devant les tribunaux ceux qui les commettent et pour aider les survivants ?

Si vous deveniez Président des États-Unis, reconnaîtriez-vous le génocide ottoman contre les chrétiens – Assyriens, Arméniens et Grecs au cours de la Première Guerre mondiale et soutiendriez-vous des réparations pour les victimes ?

Nous espérons que, devenu Président, vous aiderez les victimes du génocide, d’hier et d’aujourd’hui, et que vous apporterez du soulagement à leurs souffrances.

Très respectueusement.

Sabri Atman, Assyrian Genocide and Research ; Naher Arslan, Fédération des Assyriens de Belgique ; Fikri Gabriel, Institut Syriaque de Belgique ; Fatrus Gabriel, Sefyo Center Belgium ; Carlo K Ganjeh, Assyrian Universal Alliance Americas Chapter ; Dr Sargon Issa, Restore Nineveh Now Foundation ; David William Lazar, American Mesopotamian Organization ; Nail Beth-Kinne, Institut Assyrien de Belgique ; Johann Roumee, Central Union of Assyrian Associations en Allemagne et ses sections européennes ; George Stifo, Assyrian Democratic Organization ; Rosemary Yachouh, Assyrian Chaldean Syriac Student Union of Canada.

Source : AINA – CH pour la traduction.