Donald Trump dénonce la christianophobie aux États-Unis et dans le monde

Vilipendé par les médias de l’oligarchie aux États-Unis – et en France… –, l’entrepreneur milliardaire presbytérien Donald Trump caracole, dans les sondages, en tête des candidats à l’investiture du Parti Républi-cain pour l’élection présidentielle de 2016.
Il a fait, le 21 août dernier sur la radio Yellowhammer News, une déclaration remarquée sur la guerre menée contre les chrétiens aux États-Unis et à l’étranger.
Une déclaration remarquée notamment par la Catholic League dont le président, Bill Donohue, se félicite dans un communiqué du 24 août.
Lors de son entretien accordé à Yellowhammer News, le 21 août dernier, Donald Trump s’est élevé contre la guerre menée contre les chrétiens chez nous comme à l’étranger.
Chez nous, il s’est concentré sur les attaques laïcistes contre le christianisme.
Il a donné comme exemple la guerre contre Noël.

À l’étranger, il s’est concentré sur l’EIIL [État islamique en Irak et au Levant] et sa campagne de terreur contre les chrétiens.
Alors que les attaques contre le christianisme sont non violentes chez nous, elles relèvent du génocide à l’étranger comme nous l’avons expliqué depuis bien longtemps.
De fait, nous en avons fait le thème de notre panneau d’affichage de Noël à Hollywood l’année dernière.
Nous sommes heureux de constater que Donald Trump reprend le même argument que nous, et nous espérons entendre s’exprimer les autres candidats à la présidence sur cette importance question.

Source : Catholic League (24 août) – © CH pour la traduction.