Égypte : contre les violences antichrétiennes, 8 mesures préconisées par Coptic Solidarity

Voici quelques extraits d’un communiqué publié le 11 juillet par l’organisation Coptic Solidarity. Compte tenu des nouvelles agressions de Coptes en Égypte, Coptic Solidarity propose une charte de 8 mesures, de nature à restaurer la confiance des Coptes dans le gouvernement et dans la société égyptienne… et de nature à faire enfin de l’Égypte un État de droit où les minorités religieuses sont respectées.

1. Protéger le caractère sacré de la vie, la sécurité et les propriétés des Coptes.
2. Demander des comptes et appliquer toute la rigueur de la loi à ceux qui perpètrent des violences, y compris la police locale et les fonctionnaires gouvernementaux dont l’indifférence et la complaisance ont laissé libre cours aux actions violentes de foules et à leurs attaques contre les Coptes.
3. Abolir dans le système judiciaire les soi-disant « réunions de réconciliation » qui ne sauraient en aucun cas se substituer au passage des criminels devant la justice.
4. Voter et faire appliquer une loi qui garantisse la libre construction et la réparation des églises qui existent, et tienne la promesse de reconstruire les églises et les institutions coptes détruites par les islamistes en août 2015.
5. Voter une loi qui combatte la discrimination et instaure une commission impartiale chargée d’en surveiller l’application.
6. Supprimer tous les canaux de haine religieuse, notamment dans les institutions religieuses, médiatiques et d’éducation soutenues par l’État.
7. Abolir dans le Code pénal les dispositions “anti blasphème” abusives de l’article 98 (f).
8. Supprimer la mention d’appartenance religieuse sur les cartes d’identité officielles.

Source : Coptic Solidarity – CH pour la traduction.