Égypte : des djihadistes déférés devant un tribunal militaire

Une information d’intérêt. On peut s’attendre à des sentences sévères. Mais ces djihadistes ne sont que l’écume d’une culture et d’une éducation antichrétiennes répandues dans les masses musulmanes égyptiennes. C’est cette culture et cette éducation qu’il faut anéantir.

Le procureur général égyptien a accusé 48 (supposés) miliciens ou sympathisants de

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.