Égypte : quelques réflexions du primat de l’Église copte catholique

Patriarche d’Alexandrie et primat de l’Église copte catholique, Mgr Ibrahim Isaac Sidrak se réjouit, dans un entretien accordé à AsiaNews, du voyage apostolique du pape François en Égypte (28 au 29 avril). Nous avons extrait trois passages saillants de son entretien.

Sur les actes de terrorisme contre les chrétiens égyptiens :
« Il faut dire la vérité. Je suis très inquiet. Je suis en fait inquiet pour l’Égypte en général. Combien de temps durera encore cette vague de violence en Égypte et dans le monde ? Ici, les lois ne sont pas appliquées. Quand une loi n’est pas appliquée une fois, deux fois… la violence devient une habitude. Si nous voulons changer les choses, il nous faut d’abord changer les mentalités, pas le discours religieux. Ce dernier peut facilement parler d’amour et de tolérance alors que les mentalités rancuneuses persistent. Il est impératif de changer la manière dont pensent les gens. C’est la seule solution qui puisse mener à la paix. »

Sur ses relations avec Théodore II :
« J’ai d’excellentes relations avec lui. Le Pape Théodore est comme un frère pour moi. À chaque fois que je m’entretiens avec lui, je sens qu’il est sincère et bienveillant. Il est venu à mon ordination [patriarcale] avec cinq de ses évêques. »

Sur ses relations avec le cheikh Ahmad el-Tayeb, grand imam d’Al-Azhar :
« Avec le grand imam d’Al-Azhar (la plus haute autorité musulmane sunnite), je n’entretiens que des relations officielles. »

AsiaNews, 25 avril – © traduction CH.