Érythrée : le patriarche orthodoxe toujours détenu et humilié

Le patriarche de l’Église érythréenne orthodoxe a été déposé par le gouvernement du pays en 2006, et se trouve depuis bientôt onze ans en résidence surveillée et au secret (voir notre n° 131). La dictature érythréenne est impitoyable avec les chrétiens, y compris les membres d’Églises reconnues. L’ONG Portes Ouvertes classe ce pays comme le dixième plus dangereux pour les chrétiens…

Des sources proches de Christian Solidarity Worldwide (CSW) déclarent qu’il n’y a aucune amélioration significative des conditions de vie de Sa Sainteté Antoine Ier […].

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.

Premier, 7 décembre – traduction CH.