États-Unis : la Catholic League dénonce la nouvelle barbarie

Sous le titre « Violence à l’étranger, vandalisme chez nous », Bill Donohue, président de la Catholic League des États-Unis, signale, dans un communiqué, des actes récents de vandalisme, de profanations
et de persécution antichrétienne commis aux États-Unis.
Impressionnant.

Les terroristes qui ont décapité un prêtre âgé en Normandie, l’ont fait au nom de l’EIIL [État Islamique en Irak et au Levant] ; deux religieuses et deux laïcs ont été pris en otages, dont l’un est entre la vie et la mort.

Ces musulmans cinglés, qui ont pris d’assaut cette église, ont été abattus par la police.

Nous avons aussi des problèmes chez nous. La haine contre l’Église catholique en Amérique, a pris une mauvaise tournure en ce mois [de juillet] qui a enregistré toute une série de violentes attaques.

À Providence, Rhode Island, on a détruit un lutrin fabriqué sur mesure et à la main, renversé une statue de son piédestal et commis des vols.

À Las Cruces, Nouveau Mexique, on a signalé plusieurs actes de vandalisme : une porte en vitrail a été explosée, un autel a été endommagé et des hosties consacrées ont été profanées.

À Saint-Louis [Missouri], une grande statue de la Vierge Marie a été brisée et la porte [de l’église] aspergée de peinture.

Des vandales ont frappé à plusieurs reprises à Lebanon, Missouri, brisant des statues et en décapitant d’autres.

Deux églises ont été prises pour cible à Redding, Californie. Dans l’une d’elle, un vitrail d’une valeur de 70 000 US$ a été endommagé.

Des excréments humains ont été étalés sur des statues, le crucifix, une Bible, les fonds baptismaux et dans la chapelle de l’adoration perpétuelle à Bowling Green, Missouri.

L’attaque non violente la plus incroyable contre des catholiques ce moi-ci, a été le limogeage d’un employé catholique chez Macy’s pour avoir exprimé des réserves sur la politique du magasin autorisant aux hommes l’utilisation des toilettes pour les dames […].

D’une décapitation à l’étranger à des profanations de l’Eucharistie chez nous, les agressions contre les catholiques s’accélèrent. Et puisque Macy’s s’engage dans le nettoyage religieux, les catholiques sont désormais menacés de perdre leurs moyens d’existence au simple motif que leurs croyances offensent la police de la pensée de Macy’s.

Peut-être que ceux qui se présentent à l’élection présidentielle voudront bien s’occuper de cette nouvelle barbarie. Les catholiques aimeraient bien les entendre sur ce sujet.

Source : Catholic League – CH pour la traduction.