États-Unis : la haine antichrétienne d’une musulmane égyptienne

Dans une hallucinante philippique, Ayat Oraby, blogueuse musulmane égyptienne vivant à New York, se livre à des accusations insensées contre les chrétiens d’Égypte. Joseph Goebbels, ministre du IIIe Reich en charge de l’éducation du peuple et de la propagande, avait déclaré en connaisseur : « Plus le mensonge est gros, plus il passe »… Dans un article de Frontpage, Raymond Ibrahim revient sur ces déclarations d’Ayat Oraby.

Dans une vidéo [mise en ligne le 21 septembre dernier], Ayat Oraby – sympathisante des Frères Musulmans, qui dispose de 1,5 million de suiveurs sur Facebook – a récemment qualifié l’Église copte de « ramassis de gangsters » et de « mafia intégrale » qui « dirige [l’Égypte] dans les coulisses ».
Elle accuse les chrétiens « d’entasser des armes dans les églises » et de « tout faire pour créer un mini-État copte », afin de poursuivre « une guerre contre l’islam ».

Cependant, si l’on veut bien revenir au monde réel, qui se compose de 196 nations, l’Égypte est au 22ème rang des pires nations où des chrétiens peuvent vivre.
Le niveau de persécution qu’y subissent les chrétiens est qualifié de « sévère ».

Pendant des décennies, les églises chrétiennes ont subi des restrictions considérables, pas les mosquées qui parsèment le paysage égyptien.
Des femmes et des enfants coptes sont régulièrement enlevés et parfois contraints à se convertir.
Des villages et des églises sont incendiés sur la moindre rumeur qu’un chrétien, quelque part, a « blasphémé » contre Mahomet sur les réseaux sociaux.
Mais Oraby ne s’embarrasse pas des faits.

Selon cette musulmane en colère, les musulmans doivent être plus hostiles envers les chrétiens. […]
Qu’Oraby haïsse les Coptes tout simplement parce qu’ils sont chrétiens […] est évident à la fin de sa tirade lorsqu’elle déclare : « Ils [les Coptes] doivent apprendre très bien que le croissant [l’islam] doit être au-dessus de la croix [le christianisme]. »

En d’autres mots, sa colère ne provient pas du fait que les chrétiens seraient dangereux pour les musulmans d’Égypte, mais parce qu’ils réclament l’égalité des droits, alors qu’ils devraient rester à leur place, c’est-à-dire sous les musulmans […].

Source : Front Page – CH pour la traduction.