États-Unis : le site de Coptic Solidarity attaqué par des pirates informatiques

logo-coptic-solidarityMême au États-Unis, les chrétiens du Moyen-Orient subissent des attaques et des persécutions. Alex Shalaby, président de Coptic Solidarity, une ONG des chrétiens coptes égyptiens dont le siège en en Virginie, vient de diffuser un communiqué rendant compte des attaques contre le site Internet de l’organisation (le 11 mai, le site de l’organisation était toujours injoignable).

Coptic Solidarity a subi des attaques d’intensité croissante qui l’ont empêchée de communiquer sur sa prochaine conférence annuelle qui se tiendra à Washington D.C. les 9 et 10 juin 2016. […]

Notre site Internet s’est retrouvé hors connexion à plusieurs reprises aux cours des dernières semaines, mais nous avons heureusement pu remettre rapidement les choses d’aplomb. Aujourd’hui [9 mai] nous venons de découvrir que tous les posts que nous avions mis en ligne sur Facebook depuis le 13 avril, ont été effacés. Donc y compris tous ceux qui avaient trait à notre prochaine conférence.

En outre, quelqu’un a signalé les liens de notre site Internet comme dangereux, si bien que nous ne pouvons plus poster de liens sur Facebook pour connecter les personnes qui nous soutiennent à notre site Internet ou à notre page d’inscription pour la conférence. Nous continuons d’améliorer la sécurité de nos réseaux sociaux et nous travaillons avec Facebook pour remédier aux problèmes rencontrés.

Nous partageons cette information avec vous, afin que vous sachiez que le combat pour l’égalité des Coptes et de tous les Égyptiens n’est pas mené seulement en Égypte mais partout où des personnes courageuses prennent position contre la discrimination et la persécution.

Nous pensons que ces attaques qui ont été lancées contre nous sont une conséquence directe du thème de notre conférence et de la grande qualité des orateurs qui ont confirmé leur présence pour discuter du thème « L’avenir des minorités religieuses en Égypte : le statut des Coptes après deux Révolutions »

Source : Coptic Solidarity – CH pour la traduction.