États-Unis : un maire de l’Indiana supprime le « Vendredi Saint »

Le Vendredi Saint n’est pas férié dans tous les États de l’Union, mais il l’est dans l’Indiana. Le maire démocrate de Bloomington a décidé,
au nom de l’inclusion, de conserver ce jour férié mais de supprimer sa connotation chrétienne. De quoi exciter la verve de Bill Donohue,
président de la Catholic League des États-Unis…

Le maire de Bloomington (Indiana), John Hamilton, ­vient de faire un doigt d’honneur à tous les chrétiens en supprimant le Vendredi Saint. Et il l’a fait au nom de la tolérance, de la diversité, de l’inclusion. Il a également supprimé le « Jour de Christophe Colomb ». L’expression « Vendredi Saint » offense ce maire censeur, et c’est pourquoi il l’a renommé « Fête du Printemps ». Le « Jour de Christophe Colomb » l’offense tout autant, et c’est pourquoi il sera renommé à tout jamais « Fête de l’Automne ». Il ne nous a pas dit pourquoi le « Jour de Martin Luther King Jr. » n’a pas été renommé « Fête de l’Hiver ».

Soyons francs. Hamilton n’a pas voulu renommer le « Jour de Martin Luther King Jr. » en « Fête de l’Hiver », parce qu’il ne veut pas offenser les Noirs. Il a choisi de renommer le « Vendredi Saint » en « Fête du Printemps », parce qu’il se fiche d’offenser les chrétiens. C’est aussi simple que ça. « Le changement de nom de ces deux jours […] est une autre manière pour nous de manifester notre engagement à l’inclusion », a déclaré Hamilton.

L’inclusion est une ruse : c’est une arme multiculturelle utilisée pour favoriser l’intolérance contre notre héritage judéo-chré­tien. C’est un fait : les chrétiens sont exclus par refus de reconnaissance d’un jour central dans leur calendrier religieux. […] Le maire Hamilton vient d’un foyer où le sectarisme antireligieux n’est pas seulement toléré : il y est fêté. Son épouse est Dawn Johnsen, une militante de l’extrémisme gauchiste et de l’anticatholicisme. […]

L’assaut du laïcisme radical contre notre ethos religieux doit être combattu à chaque fois que les nettoyeurs religieux dressent leurs sales têtes

Source : Catholic League – CH pour la traduction.