Ghana : l’expansion agressive de l’islam dans un pays chrétien

Si la pression musulmane s’intensifie en Europe, nous ne devons pas perdre de vue celle qui s’exerce en Afrique… Le Ghana n’est pas, en tout cas pas encore, au centre de l’actualité de l’expansion musulmane en Afrique noire. Pourtant, des informations récentes attirent notre attention sur la situation préoccupante dans ce pays…

Les enfants chrétiens du Ghana font l’objet d’horribles mauvais traitements de la part de leurs homologues musulmans et ils sont traités comme « des citoyens de seconde classe », a révélé un missionnaire travaillant dans le nord du pays.

Le responsable d’un apostolat chrétien a raconté à Christian Aid Mission comment des islamistes originaires d’Égypte, du Pakistan, d’Arabie saoudite et du Koweït viennent récemment d’intensifier leur soutien aux prédicateurs musulmans autochtones dans le nord du Ghana.

Les responsables musulmans qu’ils soutiennent incitent leurs sectateurs à n’avoir aucune relation avec les non musulmans : et ce sont les enfants chrétiens qui en paient le prix.

Le responsable de cet apostolat a raconté l’histoire d’un petit garçon, Amani, qui rentrait chez lui depuis son collège, lorsqu’une bande de jeunes musulmans s’est mise à le suivre. Ils finirent par coincer Amani, le traitant d’“infidèle”, l’accusant d’adorer trois dieux.

Alors qu’il tentait de leur échapper, ils lui déchirèrent son uniforme, le lièrent et le battirent. De même, des écoliers chrétiens dont le père avait refusé de se convertir à l’islam, furent brutalisés par leurs condisciples musulmans. […] « Ce type d’agressions survient dans les cours d’école, […] les marchés, les puits d’eau et en d’autres endroits. » […]

La Constitution ghanéenne garantit la liberté de culte dans un pays ou le christianisme est la religion la plus importante avec environ 71,2 % de la population […]

Toutefois, signale Voice of the Martyrs, la fréquentation des églises ne dépasse pas les 10 % dans le pays, alors que l’islam se développe à un rythme rapide grâce aux naissances, à l’immigration et aux conversions.

The Gospel Herald, 14 août – © CH pour la traduction.