Inde : une religieuse soignante agressée et violentée

« La Conférence des évêques catholiques de l’Inde a été profondément bouleversée d’apprendre la triste nouvelle qu’une religieuse de 47 ans, appartenant aux Salésiennes missionnaires de Marie Immaculée, a été brutalement agressée et violentée par des criminels inconnus dans la nuit de vendredi (19 juin 2015) au Krist Sahaya Kendra [centre d’aide du Christ], un dispensaire tenu par ces religieuses dans le quartier du commissariat de police de Mowa de la ville de Raipur.

La religieuse, infirmière diplômée, se trouvait au foyer de ce dispensaire avec deux autres jeunes filles.
On l’a trouvée, très tôt le matin, bâillonnée et ligotée sur son lit, après avoir été brutalement agressée et violentée.
Immédiatement alertée, la police l’a menée de toute urgence vers le plus proche hôpital public.

La Conférence des évêques catholiques de l’Inde considère ces attaques contre des religieuses comme très graves et recommande avec instance au gouvernement de l’État de Chhattisgarh et au gouvernement central d’agir avec diligence pour se saisir des coupables impliqués dans ce crime de haine, et de garantir une sécurité adéquate et une protection aux missionnaires chrétiens dont les services désintéressés aux pauvres sont largement plébiscités par l’opinion publique indienne.

De tels incidents de violence contre les minorités et plus particulièrement contre les femmes, ternissent l’image de notre pays dans le monde, outre le fait qu’ils posent de graves questions sur le degré de sécurité et de protection des minorités en Inde. »

Source : Conf. épiscop. de l’Inde. © CH pour la traduction.