Inde : les évêques du Kerala mobilisés pour la libération du Père Uzhunnalil

La conférence des évêques catholiques du Kerala (de rites latin, syro-malabar et syro-malankar) vient de manifester son inquiétude sur le sort du Père Uzhunnalil enlevé depuis plus de trois mois lors de l’attaque terroriste contre un monastère et une maison de retraite des Missionnaires de la Charité d’Aden (voir Christianophobie hebdo n° 62, 64, 65, 66 et 71).

Le Conseil des évêques catholiques du Kerala (KCBC) a exprimé le 8 juin sa préoccupation sur les incertitudes qui entourent la libération du Père Tom Uzhunnalil enlevé par un groupe terroriste au Yémen.

Le Conseil a demandé au gouvernement fédéral et au gouvernement de l’État de garantir qu’il soit libéré sain et sauf le plus tôt possible.

« Le KCBC est très préoccupé du fait de l’incertitude qui dure quant à la libération du Père Tom Uzhunnalil. Nous demandons au gouvernement central et au gouvernement de l’État qu’ils poursuivent leurs efforts sincères destinés à rendre possible sa libération sain et sauf de la captivité où le tiennent des militants au Yémen », signale un communiqué diffusé à l’issue d’une réunion de deux jours des évêques catholiques à Kochi, capitale économique du Kerala.

Le Père Uzhunnalil, originaire du village de Ramapuram dans le district de Kottayam du Kerala, a été enlevé le 4 mars par un groupe terroriste dans le cadre du conflit qui touche le Yémen. Il a été enlevé dans la ville méridio¬nale d’Aden par des hommes armés qui ont tué 16 personnes dont 4 religieuses dans un foyer pour personnes âges […].

Le général V. K. Singh, ministre des Affaires étrangères de l’État [du Kerala] a déclaré le mois dernier [mai] à Kottayam qu’il n’y avait pas d’informations « négatives » sur le sort du prêtre salésien âgé de 57 ans.

Source : Matters India – CH pour la traduction.