Inde : les missionnaires chrétiens menacent la nation et la démocratie !

Dans le registre des déclarations infondées et dangereuses pour les chrétiens, celles d’un député du BJP méritent d’être si­gnalées. Les « conspirations » de chrétiens contre l’Inde n’existent que dans la tête de cet élu et si des statues de Bhim Rao Ambedkar ont été vandalisées, les chrétiens n’y sont pour rien : les vandales arrêtés n’étaient pas chrétiens. Ce qui est sûr, par contre, c’est que la persécution contre les chrétiens n’a jamais été aussi intense en Inde que depuis l’arrivée au pouvoir du BJP. Ce ne sont pas les chrétiens qui le prétendent, mais les statistiques qui le prouvent…

Les missionnaires chrétiens cons­tituent une menace à l’unité et à l’intégrité de la nation. À cause d’eux, la démocratie est affaiblie en Inde. C’est ce qu’a déclaré hier [22 avril] à des journalistes le parlementaire nationaliste Bharat Singh, membre du Bharatiya Janata Party (BJP) et élu de Ballia (Uttar Pradesh).
Singh prétend que « les missionnaires chrétiens contrôlent de Parti du Congrès (laïc et d’opposition). Sonia Gandhi, la mère de Rahul Gandhi président du Parti du Congrès, travaille en fonction des orientations données par ces missionnaires. Ces missionnaires constituent une menace à l’unité de la nation. »

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.

AsiaNews, 23 avril – CH pour la traduction.