Irak : une banlieue chrétienne de Mossoul libérée

Si la libération de Mossoul des griffes de l’État Islamique semble plus longue et difficile que ce que certains avaient soutenu, on notera avec satisfaction la libération le 8 janvier d’al-Sukkar, une banlieue chrétienne de la ville.

Dimanche 8 janvier, l’armée régulière irakienne a repris le contrôle d’al-Sukkar, une banlieue est de Mossoul, autrefois habitée majoritairement par des familles chrétiennes.

C’est ce que des sources locales ont rapporté à Ankawa.com.

On y comptait 700 maisons de chrétiens, dont certaines avaient été occupées par des militants de Daesh (État Islamique).

Beaucoup de maisons de cette banlieue furent marquées de la lettre arabe ن (nun), initiale du mot nassârâ [racine ر ص ن, NSR] qui signifie [péjorativement] chrétien, afin d’indiquer que ces maisons étaient expropriées et pouvaient être occupées par ceux qui soutenaient Daesh (État Islamique).

Les maisons avaient été abandonnées par les chrétiens dès le 9 juin 2014, quand Mossoul tomba aux mains des djhadistes de l’État Islamique.

Selon des informations de sources locales, la plupart des bâtiments et même l’hôpital pédiatrique de cette banlieue ont été détruits ou endommagés

Agence Fides, 9 janvier – © CH pour la traduction.