Irak : une autonomie pour les chrétiens assyriens ?

On peut éprouver un sentiment de soutien naturel envers les chrétiens assyriens d’Irak qui cherchent à survivre et revendiquent une forme d’autonomie, mais il y a loin de la coupe aux lèvres… Les enjeux géopolitiques et la stratégie du gouvernement de Bagdad ne semblent guère favorables à un tel projet politique, et les NPU, aussi courageuses qu’elles soient, ne comptent pas plus de 500 combattants sur le terrain, par ailleurs soldés par Bagdad.

Dans un entretien accordé à Gatestone, Athra Kado, dirigeant du Mouvement démocratique assyrien [Zowaa Dimuqrataya Aturaya, MDA] dans la ville d’Alqosh et directeur du centre d’information des NPU [Unités de protection de la plaine de Ninive, branche militaire du MDA], a déclaré : « Notre nation souffre depuis des siècles. Le dernier génocide en date, celui de l’EIIL [État islamique en Irak et au Levant], ainsi que les derniers assassinats comme celui de Bagdad [un médecin, son épouse et sa mère, tous chrétiens, froidement assassinés le 10 mars à leur domicile] affectent profondément notre peuple tant au plan physique qu’au plan psychologique. La seule manière pour nous d’avoir un avenir radieux c’est l’établissement d’un gouvernement local sur le territoire de la plaine de Ninive, qui constituera un havre sûr pour les communautés persécutées, y compris les Yézidis.

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.

Gatestsone Institute, 30 mars – traduction CH.

Laisser un commentaire