Iran : après plusieurs refus, une prisonnière chrétienne est enfin hospitalisée

Middle East Concern signale le cas douloureux d’une chrétienne emprisonnée injustement, à qui on avait refusé des soins médicaux indispensables et qui, après avoir entamé une grève de la faim, vient d’obtenir satisfaction.

La famille et les amis de Maryam (Naseem) Naghash Zargaran ont la joie d’annoncer que Maryam a reçu l’autorisation de pouvoir quitter la prison pour recevoir un traitement médical.

Maryam, croyante d’origine musulmane, est détenue depuis près de trois ans dans la prison d’Evin à Téhéran. Elle souffre de plusieurs pathologies, récemment de nausées, de céphalées sévères et de douleur dans les oreilles. Précédemment, le bureau du procureur avait refusé d’accorder à Maryam d’être soignée en dehors de la prison alors même que les responsables médicaux de l’établissement pénitentiaire avaient admis la gravité de son état de santé et recommandé qu’elle soit soignée dans un hôpital.

Jeudi 26 mai dernier, Maryam commença une grève de la faim pour protester contre le manque de soins médicaux qu’elle recevait. Le 30 mai, Maryam fut brièvement transporté dans un hôpital, mais revint à la prison le jour même sans avoir reçu les traitements nécessaires. Selon une source proche de la famille, l’état physique de Maryam se détériorait de plus en plus […]. L’anxiété de la famille et des amis de Mafryam a été aggravée par le refus des autorités pénitentiaires de fournir des informations sur Maryam et son état de santé. […]La permission de quitter la prison pour congé médical a été accordée à Maryam le 5 juin mais, pour des problèmes administratifs, sa libération sous caution a été retardée jusqu’à aujourd’hui (6 mai).

Maryam fut arrêtée en janvier 2013 en raison de son travail dans un orphelinat avec l’ancien prisonnier chrétien Saeed Abedini [arrêté à l’été 2012 et relâché en janvier 2016]. Elle fut inculpée « d’agissements contre la sécurité nationale » et condamnée à quatre ans de prison, peine qu’elle a commencé à purger le 15 juillet 2013 dans le quartier des femmes de la prison d’Evin. Une demande de révision de son procès a été refusée.

Source : Middle East Concern – CH pour la traduction.