Iran : trois convertis risquent le fouet

Nous avons déjà évoqué cette affaire grotesque mais dangereuse dans notre n° 89 (17 octobre 2016). L’appel de cette affaire vient de se dérouler mais le juge a remis le prononcé de son verdict à vingt jours, signe que cette affaire l’embarrasse. Middle East Concern vient de nous en apprendre un peu plus.

Yaser Mosibzadeh, Saheb Fadayee et Mohammad Reza Omidi ont été arrêtés le 13 mai 2016, ainsi que le pasteur Yousef Nadarkhani, alors qu’ils célébraient une communion. Ils ont été inculpés d’agissement contre la sécurité nationale. Après deux audiences au tribunal, le verdict n’a toujours pas été prononcé. Yaser Mosibzadeh, Saheb Fadayee et Mohammad Reza Omidi ont été également inculpés de consommation d’alcool pour avoir bu du vin lors de la communion et ils ont été condamnés chacun, le 10 septembre, à 80 coups de fouet.

Le 9 février dernier, l’avocat des trois inculpés a participé à une audience d’appel au nom de ses clients et a souligné que, du fait qu’ils s’étaient convertis au christianisme, ils n’étaient pas dans l’illégalité en consommant du vin car, si la consommation d’alcool est interdite aux musulmans en Iran, elle est permise aux chrétiens et à d’autres minorités reconnues. Le juge a déclaré qu’il rendrait son verdict dans vingt jours.

Middle East Concern, 13 février – © CH pour la traduction.