La Douma demande à la Turquie que Sainte-Sophie soit rendue aux chrétiens

La demande peut sembler surprenante, d’autant plus que ces derniers temps l’islam turc a commis maintes provocations envers l’ancienne basilique devenue musée. Mais, à bien y réfléchir, dans le jeu diplomatique complexe auquel participent la Russie et la Turquie au Moyen-Orient, une telle éventualité n’est pas du tout à exclure…


Les députés de la Douma soutiennent l’idée de restituer Sainte-Sophie à l’Église orthodoxe. C’est ce qu’a déclaré Sergei Gavrilov, président de la Commission sur la propriété et coordinateur de l’inter groupe parlementaire sur la défense des valeurs chrétiennes, selon ce que rapporte TSN [journal télévisé du soir de la chaîne ukrainienne 1+1].

En cette période où les relations russo-turques subissent un « test d’endurance », les initiatives et propositions amicales réciproques sont d’une importance toute spéciale, a déclaré Gavrilov.

« La partie russe estime possible de reposer la question de Sainte-Sophie, l’ancien sanctuaire du monde chrétien, située à Constantinople, et ancienne cathédrale byzantine liée à l’histoire de l’Église universelle. Nous espérons une démarche amicale de la partie turque : rendre Sainte-Sophie de Constantinople à l’Église chrétienne », a déclaré le député.

Il a ajouté que la Russie était prête à une participation financière et à impliquer les meilleurs architectes et savants russes dans la restauration de ce monument chrétien universel.
« Cette démarche permettrait à la Turquie et à l’islam de montrer que la bonne volonté est au-dessus de la politique. Saint-Sophie devrait être rendue aux chrétiens ».

Religious Information Service of Ukraine, 26 novembre – traduction CH.