« La France doit se réveiller au plus vite ! »

Pierre Merjaneh est chrétien et député indépendant à Alep.

De quoi souffrez-vous à Alep aujourd’hui ?

La vie quotidienne est difficile en raison du manque d’eau, d’électricité et des bombardements quotidiens sur la ville. Les “rebelles” demandent des choses que nous ne sommes pas en mesure de leur offrir ; nous sommes tout simplement impuissants en face de ces groupes armés islamistes.

L’intervention russe a-t-elle changé quelque chose ?

Il est indéniable que l’armée russe a aidé l’armée syrienne à reprendre des localités importantes. Elle lutte efficacement contre les terroristes qui ont envahi la région. Nous espérons simplement qu’elle réussira rapidement à faire la même chose dans les quartiers occupés d’Alep, mais la situation est plus difficile. Il y a encore dans ces quartiers une partie de la population qui est restée et qui sert de bouclier humain à ces rebelles…

Y a-t-il un risque particulier pour les chrétiens ?

Ce qui menace aujourd’hui gravement les chrétiens de notre ville, c’est l’émigration. L’hémorragie est absolument dramatique et la politique menée par certains pays occidentaux est désastreuse. Récemment, c’est le Canada qui a facilité la fuite de très nombreux chrétiens. C’est une douleur atroce pour moi, pour tous les chrétiens et même tous les Alepins qui restent.

Qu’attendez-vous de ces pays occidentaux sur cette question de la paix ?

J’attends simplement un peu d’impartialité dans ce conflit. Je suis un député indépendant et je sais tout ce qui n’allait pas dans ce pays, toutes les réformes qu’il est encore nécessaire d’accomplir, mais il est incompréhensible de prendre parti pour des factions dont on ne sait rien, si ce n’est des motivations peu réjouissantes pour l’avenir de la Syrie. Que ces pays occidentaux se servent de tout leur poids pour faire venir tous les acteurs politiques à la table des négociations. S’il existe encore des opposants politiques parmi les rebelles, alors qu’ils viennent discuter !

Vous êtes francophone… Êtes-vous encore francophile ?

Ah… J’aime la France, mais je dois reconnaître que ses choix politiques en Syrie sont incompréhensibles. Je ne comprends pas qu’elle puisse s’allier à des pays qui financent ouvertement le terrorisme dans le monde ! La France doit se réveiller le plus tôt possible, en Syrie certes, mais pour elle-même également. Ce qui s’est passé le 13 novembre dernier à Paris est atroce et croyez bien que je le regrette amèrement, mais c’est aussi un signe que le mal qui ronge la Syrie depuis des années maintenant est aussi en France. La France est, par ailleurs, en train de perdre sa place en Syrie. Parce qu’elle s’est retirée de notre sol et parce qu’elle perd peu à peu tous les pro-Français que comptait le pays. Si elle veut que nous continuions à être des relais de la francophonie dans la région, elle doit nous y aider. Aujourd’hui, la France est surtout un pays qui nous a abandonnés…