La haine se cache aussi dans le silence…

Le propre d’une société à tendance totalitaire (et c’est, hélas, le cas de notre société…), c’est d’imposer une unique vision du « Bien ».

Ces derniers jours, le « bien », c’était la lutte contre la « haine », avec la campagne de propagande gouvernementale « #TousUnisContreLaHaine ».

Des petites vidéos sont diffusées sur les chaînes de télévision et mettant en scène « Ici, une tête de porc sur la grille d’une mosquée. Là un jeune Noir roué de coups. Là encore un tag “mort aux juifs” sur une porte de synagogue ».

Le message est clair : les Français sont tout à fait intolérants envers les Noirs, les musulmans et les Juifs.

C’est ainsi que le gouvernement français fait savamment « monter la sauce » du « vivre-ensemble ».

Un grand oublié, comme d’habitude : les actes christianophobes.

Tout est orchestré de façon à ce que le christianisme n’existe plus dans les statistiques de la haine et, in fine, dans les consciences.

Quand le gouvernement a tenté de se justifier, il s’est enfoncé : « Il n’a pas [cherché] à être exhaustif, mais à se concentrer sur les faits statistiquement les plus nombreux, […] les agressions les plus fréquentes ! » Réponse sidérante, si l’on veut bien tenir compte du fait que, selon les propres statistiques données occasionnellement par le ministère de l’Intérieur, les actes antichrétiens arrivent largement en tête !

La haine la haine antichrétienne, en particulier, elle est aussi dans le silence…

Vivien Hoch
vhoch@christianophobie.fr