La Turquie s’ingère dans la vie canonique de l’Église apostolique arménienne

Le 22 décembre 2017, l’archevêque Aram Ateshyan se glorifiait d’être le « frère » d’Erdogan et que l’on « devait obéir à l’État » qui « déclare qu’on ne peut pas élire un vicaire sans le consentement du gouvernement »…

Église officiellement reconnue en Turquie, l’Église apostolique arménienne de Constantinople

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.