Le Père Tomas Uzhunnalil a été libéré

Après dix-huit mois passés entre les mains de ravisseurs islamistes non identifiés, le prêtre salésien indien Thomas Uzhunnalil a été libéré. L’assaut lancé contre le foyer d’accueil tenu par les religieuses des Missionnaires de la Charité, dont le Père Uzhunnalil était l’aumônier et où il résidait, avait coûté la vie à 16 personnes dont 4 religieuses. Mgr Paul Hinder, évêque du vicariat apostolique d’Arabie méridionale – dont le siège est à Abu Dhabi – n’a pas ménagé ses efforts pendant toute la détention du prêtre. Il a fait publier deux communiqués à la suite de sa libération. En voici les traductions.

Communiqué du 12 septembre :
Mgr Paul Hinder a la joie d’annoncer que le Père Tom Uzhunnalil, SDB, qui avait été enlevé lors de l’assaut lancé contre le foyer d’accueil géré par les Missionnaires de la Charité à Aden (Yémen), le 4 mars 2016, a été libéré. Il est désormais entre de bonnes mains.


L’évêque remercie tous ceux qui se sont impliqués dans les efforts pour sa libération et tous ceux qui, dans le monde entier, ont prié sans relâche pour la libération du Père Tom.
D’autres détails sont attendus et ils seront diffusés dès qu’ils seront disponibles.

Communiqué du 13 septembre :
Mgr Paul Hinder informe que le Père Tom Uzhunnalil est présentement dans une communauté salésienne de Rome et passera les jours qui viennent à se reposer et à se rétablir.
L’évêque remercie une nouvelle fois Dieu, tous les fidèles qui dans le monde entier ont prié, les officiels du Sultanat d’Oman qui ont œuvré à la libération du Père Tom en qualité de représentants de S.M. le sultan, et les officiels du Vatican.
L’évêque a communiqué brièvement depuis Assise où il participe à une assemblée de tous les évêques capucins du 12 au 15 septembre.

Apostolic Vicariate of Southern Arabia, 12 et 13 septembre – CH pour la traduction.