L’Égypte doit en finir avec la discrimination contre les chrétiens !

L’abominable attentat meurtrier survenu le 11 décembre dernier contre une église copte au Caire, a démontré que, depuis l’avènement au pouvoir du Président al-Sisi, la sécurité des chrétiens n’a pas connu d’amélioration significative. Dans un communiqué, Coptic Solidarity appelle le chef de l’État à opérer des changements drastiques en faveur des Coptes.

Coptic Solidarity condamne dans les termes les plus forts l’attaque brutale du 11 décembre contre l’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul […].

Le Président Abdel-Fattah al-Sisi a condamné cette “attaque terroriste” et a promis d’arrêter le coupable et de le déférer devant les tribunaux. […]

L’écrasante majorité des Coptes a fermement soutenu le Président al-Sisi et ses efforts pour stabiliser l’Égypte en combattant le terrorisme.

Cependant, leur soutien est épuisé depuis qu’ils ont constaté que leur état de quasi dhimmis sous al-Sisi n’est en fait pas meilleur, voire pire que sous Moubarak.

Les régimes vont et viennent, mais il semble que la persécution des Coptes demeure une idéologie quasi permanente dans l’État égyptien.

Cette dernière attaque contre la communauté copte chrétienne, bien que particulièrement brutale, n’était pas imprévisible, ni unique.

La culture d’impunité attachée à ces attaques contre les Coptes a pour source l’incapacité totale des autorités à faire répondre de leurs actes les responsables de ces actes.

Dans beaucoup de cas, les autorités ont même délibérément contré le cours de la justice.

Le Président al-Sisi doit rompre avec ces politiques du passé et prendre un tournant décisif pour mettre l’Égypte sur le bon chemin.

Les aspects touchant à la sécurité sont indiscutablement vitaux, mais les efforts seront vains tant que des changements fondamentaux ne seront pas pris sur trois fronts […] : une vraie bataille idéologique doit être menée contre les islamistes […] ; le système éducatif étatique n’est guère moins qu’un système qui produit des extrémistes, et il a besoin d’un changement urgent et radical ; jusqu’à présent, ce n’est que du bout des lèvres que les droits des Coptes sont admis.

Cela doit changer. L’Égypte doit pleinement adopter le système de gouvernement laïc contemporain et éradiquer la discrimination institutionnalisée contre les Coptes chrétiens d’Égypte.

Source : Coptic Solidarity© CH pour la traduction.