Les exigences du patriarche Sako pour l’après État Islamique

Mgr Louis Sako, archevêque des Chaldéens à Kirkouk (Irak) de passage à Paris le 10/12/10 Photo Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro

Mossoul et la plaine de Ninive sont libérées de l’occupation de l’État Islamique. Les chrétiens qui avaient fui les islamistes viennent d’être invités par le Premier ministre irakien à rentrer chez eux. Certes, mais leur retour prendra plus de temps que leur fuite. Il leur faut des garanties et des

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.