Mali : les églises ciblées par les islamistes

L’Afrique noire est devenue un terrain d’action primordial pour les djihadistes. C’est notamment le cas au Mali comme le précise un article de The Voice of the Martyrs (Canada) synthétisant des informations du Religious Liberty Prayer Bulletin d’Elizabeth Kendal.

Fin septembre et début octobre, au moins trois églises de la région de Mopti ont reçu la “visite” de djihadistes. À Dobara, les militants ont pénétré dans une église où ils ont enlevé les croix et le mobilier. Le tout a été entassé hors de l’église et brûlé.

À Bodwal, des membres du même groupe extrémiste ont expulsé les fidèles de leur église et les ont avertis que si jamais ils y retournaient pour sonner les cloches ou prier, ils seraient tués.
La plupart de ses attaques ont été revendiquées par le Groupe pour le soutien de l’islam et des musulmans [Jamaat Nosrat al-Islam wal Mouslimin], une coalition des groupes les plus puissants d’Al-Qaïda de la région. Ce même groupe a diffusé le 1er juillet une vidéo intitulée L’équation correcte […] pour fournir la preuve qu’il détenait six otages occidentaux – la plupart d’entre eux sont des chrétiens accusés par des membres de ce groupe de travailler à la conversion de musulmans au christianisme.

The Voice of the Martyrs, 19 octobre – CH pour la traduction.