Nigéria : appel des évêques pour la libération de religieuses enlevées

L’archevêque de Jos et l’archevêque de Benin City, respectivement président et vice président de la Conférence épiscopale du Nigeria, ont lancé un appel pour la libération de six religieuses des Sisters of the Eucharistic Heart of Jesus (Sœurs du Cœur eucharistique de Jésus), une congrégation fondée en 1943 à Lagos au Nigeria. Trois religieuses professes et trois novices furent enlevées dans leur couvent dans la nuit du 13 novembre dernier par des hommes armés. L’inquiétant est que l’enlèvement n’a pas été revendiqué et qu’aucune rançon n’a été exigée.

A la fin de l’assemblée liturgique des archevêques et évêques, du clergé, des fidèles laïcs et du nonce apostolique au Nigéria, réunis pour marquer l’érection canonique du diocèse catholique
de Bomadi et de l’installation de son premier évêque, Mgr Hyacinthe Oroko Egbebo (MSP), le 15 décembre 2017, nous renouvelons notre engagement à prier dans l’espoir du retour de la paix et d’une situation normale pour l’ensemble de notre peuple.

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.

Archevêque Ignatius Kaigama, président de la Conférence des évêques catholiques du Nigéria, Archevêque Agustine Akubeze, vice-président.

Catholic Bishop’s Conference of Nigeria, 15 décembre 2017 – CH pour la traduction.

Laisser un commentaire