« Nous retrouvons la France que nous aimons tant… »

Charbel est membre de la municipalité d’un village libanais frontalier de la Syrie.

Vous êtes investi dans un projet de coopérative agricole à la frontière syrienne… Pourquoi ?
J’ai fait des affaires dans ma vie qui ont bien marché, j’ai été amené à voyager dans le monde entier mais je

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.