Ouganda : les temps sont mauvais pour les chrétiens

Bien que les musulmans ougandais ne constituent qu’environ 14 % d’une population à 84 % chrétienne, ces adeptes d’une religion dont on ne cesse marteler qu’elle est pacifique et tolérante, ne semblent pas être de l’avis de la doxa qui a cours sous nos latitudes. Les chrétiens en font de

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.