Pakistan : agression contre un journaliste chrétien dans la capitale

Le Dr Nazir S. Bhatti, président du Pakistan Christian Congress (PCC), a condamné dans les termes les plus vigoureux l’agression contre le journaliste chrétien Shamin Masih à Islamabad [capitale du Pakistan] et a exprimé sa profonde inquiétude du refus du commissariat de police I-9 d’Islamabad d’enregistrer le procès-verbal [First Information Report] de la plainte que Shamin Masih a rédigé sur le formulaire correspondant.

Dans un communiqué de presse du secrétariat central du Pa­kistan Christian Congress (PCC), il est indiqué que le 29 mars 2015, alors que Shamin Masih allait visiter un résident chrétien, deux inconnus circulant à moto l’ont bloqué, puis l’ont menacé s’il continuait à écrire sur des cas de persécutions de chrétiens.

Avant même que Shamin Masih leur réponde, le conducteur et le passager de la moto sont descendus du véhicule et ont commencé à le frapper.

Les agresseurs lui ont cassé le bras et l’ont menacé : s’il n’arrêtait pas d’écrire des articles sur les chrétiens, connaissant son adresse et sa famille, il recevrait une bonne leçon. Outre ses obligations journalistiques dans un quotidien national et sur une chaîne de télévision, Shamin Masih écrit des articles sur les persécutions des chrétiens au Pakistan.

Nazir Bhatti a déclaré : « Si un journaliste musulman était l’objet d’une telle agression ou de semblables menaces, la police serait sur les chapeaux de roue pour enquêter sur l’incident et arrêter les agresseurs, mais, comme Shamin Masih est un journaliste chré­tien, la police et l’administration n’y prêtent aucune attention et ne manifestent aucun intérêt à mener une enquête sur cet incident. »

Le Dr Nazir a exigé que la plainte pour agression contre ce journa­liste chrétien soit immédiatement enregistrée, et qu’une protection lui soit accordée.

 

Source : Pakistan Christian Post – © CH pour la traduction.