Pakistan : comment des attentats contre des chrétiens pourraient se retourner… contre les chrétiens !

Au Pakistan, le 15 mars dernier, deux auteurs d’attentats-suicides ont attaqué deux églises alors que s’y déroulait le culte. Sur les lieux, la police a procédé à l’arrestation de deux suspects qui étaient en possession de révolvers. Une foule furieuse a arraché les deux hommes détenus par la police, les a battus à mort et a brûlé leurs cadavres. De manière tendancieuse, les médias pakistanais ont lancé une campagne de propagande contre une ONG chrétienne en l’accusant d’être responsable des faits. [On peut lire dans le] Daily Pakistan, en langue ourdou, une information prétendant qu’une ONG chrétienne basée à Youhanabad était financée par Raymond Davis [un agent consulaire étatsunien sous contrat avec la CIA, meurtrier à Lahore de deux Pakistanais armés en 2011] avait incité des jeunes chrétiens à lyncher les deux hommes. […]

[Les médias] ont écrit que le responsable et le personnel de l’ONG avait fui le Pakistan, car ils avaient déjà leurs visas, etc. Le programme caché de cela, c’est de faire taire la voix de la minorité chrétienne vulnérable et, désormais, de préparer l’interdiction des ONG et de faire prendre des mesures légales contre elles.

On craint aussi que les militants nous attaquent. Notre travail, en tant que défenseur des droits de l’homme, est totalement et complètement non-violent, et nous condamnons les éléments qui voulu se faire justice eux-mêmes […]. Souvenez-vous de nous dans vos prières et soyez à nos côtés dans ces temps d’adversité. Soutenez-nous pour que nous puissions défendre ceux qui ont été arrêtés.

Source : courriel du 21 mars. © CH pour la traduction.