Pakistan : honteux acquittement des incendiaires de la “Joseph Colony”

Peut-on croire le gouvernement du Pakistan et ses nombreux “plans d’action” destinés à protéger la minorité chrétienne, lorsqu’un tribunal acquitte des accusés connus et reconnus ? La réalité est plus éloquente que les rodomontades.

Les dirigeants chrétiens ont exprimé leur « profonde déception » de l’acquittement des 115 suspects de l’attaque et de l’incendie de tout un quartier chrétien [la “Joseph Colony”] de Lahore [le 9 mars 2013]. Un tribunal anti-terroriste vient d’acquitter tous les accusés qui avaient incendié plus de 150 maisons, boutiques et deux églises, poussant des centaines de chrétiens à la fuite, [et avaient blessé 35 chrétiens].

Rojar Randhawa, de la direction opérationnelle de Caritas Pakistan Lahore (CPL), a déclaré à AsiaNews : « C’est une déception pure et simple. Le message est clair pour nous : ceux qui attaquent les minorités et prêchent ouvertement la haine échappent à toute punition. Il faut croire que les photos et les vidéos montrant clairement les visages [des incendiaires] ne constituaient pas de preuves suffisantes [pour le tribunal]. »

L’attaque avait été menée sous le prétexte « de se venger du blasphème » qui aurait été commis, deux jours plus tôt par le chrétien Sawan Mashih.

AsiaNews, 30 janvier – © CH pour la traduction.