Pakistan : l’avocat chrétien Sardar Mushtaq Gill en grand danger

L’accumulation des agressions physiques et des menaces de mort contre l’avocat chrétien Sardar Mushtaq Gill, qui dirige le Legal Evangelical Association Development (LEAD), et de sa famille, nous faisait craindre depuis longtemps pour sa vie.
Un communiqué du 2 juillet, reçu par courriel, nous apprend qu’il est désormais contraint de se cacher. Des prières sont requises à ses intentions et à celles de tous les courageux militants de la liberté religieuse au Pakistan.

Sardar Mushtaq Gill, défenseur des droits de l’homme, se trouve en grand danger et il a été obligé de se cacher après des attaques physiques qu’il a subies, afin de protéger sa vie et celle de sa famille.

Il avait préalablement exprimé ses graves préoccupations pour sa sécurité et celle de sa famille après des menaces venant à la fois de militants aux motivations religieuses, de groupes extrémistes et de criminels.

Ses appels à la protection auprès des autorités ont été ignorés.

Il est désormais en grand danger et obligé de se cacher à la suite d’agressions physiques et de menaces contre sa vie qu’il a subies du fait de son travail de défense des droits humains de personnes victimes des lois sur le blasphème, de victimes de conversions forcées à l’islam, de victimes de mariages musulmans forcés et de victimes de viols.

Cet avocat chrétien défenseur des droits risque sa vie en promouvant et défendant les droits fondamentaux de toutes les minorités au Pakistan, et pour avoir fermement critiqué le mésusage des lois sur le blasphème à l’encontre des minorités au Pakistan et en particulier des chrétiens.

Source : LEAD – CH pour la traduction.