Pakistan : Pâques sanglantes à Lahore

L’affreuse nouvelle du dimanche de Pâques nous est venue du Pakistan. Un attentat à la bombe, ciblant délibérément les chrétiens de Lahore, de l’aveu même du groupe islamiste qui l’a perpétré, a causé la mort d’au moins 72 personnes, dont 29 enfants et 6 femmes, et en a blessé 200 autres (chiffres donnés
par les sources officielles lundi 28 mars au matin). Wilson Chowdhry, président de la British Pakistani Christian Association(BPCA), nous a fait parvenir, lundi matin, le communiqué suivant.

J’ai une nouvelle extrêmement grave à vous signaler : celle d’un attentat dévastateur à la bombe qui a décimé les chrétiens de Lahore.

Au Pakistan, les chrétiens ont la très ancienne tradition de fêter [Pâques] en famille dans des parcs locaux d’attractions, après les célébrations religieuses du matin.

Cette pratique n’a jamais été un secret pour personne. […]

Un groupe dissident pervers de Talibans a ciblé des chrétiens, femmes et enfants, dans un lieu de rassemblement très populaire pour Pâques : le parc Gulshan­i­Iqbal.

La bombe qui était remplie de billes d’acier a été déclenchée près de la zone réservée aux enfants dans l’intention de faucher les visi­teurs les plus vulnérables de ce parc. […]

Pendant que les chrétiens étaient sous le choc de cette attaque, des émeutes ont éclaté au­tour de la capitale [du Pakistan], Islamabad. Des milliers de supporters de Mumtaz Qadri, qui a été pendu le mois dernier, pour le meur­tre, en 2011, du gouverneur du Penjab, Salman Taseer, organisaient un sit-in devant le parlement.

Les autorités gouvernementales ont reçu une liste de demandes, dont la plus importante était l’exécution immédiate d’Asia Bibi, une chrétienne qui risque la peine de mort pour blasphème.

Avant cette attaque à la bombe, la BPCA avait présenté plusieurs requêtes devant la Haute com­mission pakistanaise pour [réclamer] une meilleure protection des chrétiens […] qui étaient devenus la cible prioritaire des extrémistes après la pendaison de M. Qadri.

Il semble que le gouvernement pakistanais n’ait pas prêté attention aux avertissements de la BPCA.

Source: British Pakistani Christian Association – CH pour la traduction.

Ils l’ont dit

« Nous devons aussi nous associer à la lutte contre la folie du fanatisme djiadhiste qui finira par nous atteindre si nous contemplons sans réagir le génocide des chrétiens d’Orient. “Génocide” : extermination physique, intentionnelle et programmée d’un groupe ou d’une partie d’un groupe en raison
de ses origines ethniques, religieuses ou sociales. Nous y sommes.»

Alain Juppé sur son blog-notes, 8 août 2014.